A propos

Qui se cache derrière ces quelques lignes ?

En général, je n’aime pas trop parlé de moi. Mais étant donné que tu as pris le temps de visiter mon blog et de lire mes articles, tu as bien le droit de savoir qui je suis 😉 .

Moi, c’est Aïdi. J’ai 29 ans. Je suis juriste. Je vis actuellement dans une petite commune de Haute-Savoie au nom de Saint-Julien-en-Genevois.

Le poids et la nourriture ont été une de mes préoccupations dès mon plus jeune âge.

J’ai fait mon premier régime à l’âge de 12 ans (ce qui est excessivement tôt et déraisonnable au demeurant). Ce régime était le premier d’une longue série.

Je me suis lancée dans l’enfer des régimes, car mon corps s’est beaucoup transformé à l’adolescence. J’ai vite eu des formes que j’ai eu du mal à accepter face à mes copines qui étaient plus minces que moi.

En plus de cela, je n’ai jamais été encouragé à accepter mon corps et mon poids, mais à perdre mes kilos en trop.

Dans ce contexte, il m’a été très difficile de ne pas résister à l’appel des régimes.

Suite à un régime drastique où j’ai perdu beaucoup de kilos, j’ai commencé à me faire vomir après les repas par peur de regrossir.

C’est ainsi que je suis tombée dans le piège de la boulimie.

Mon histoire avec la boulimie

Cette boulimie a fait partie de ma vie pendant 11 ans.

Pendant toutes ces années, j’ai vécu dans le mensonge, la honte et la culpabilité. Le mensonge, car je cachais mes crises de boulimie à mon entourage, et je leur mentais sur la manière de m’alimenter.

Bien qu’aucune personne ne doit se sentir honteuse ni coupable d’être boulimique, j’ai ressenti ces émotions après chaque crise.

La boulimie était tellement ancrée dans mon quotidien que j’étais persuadée que je ne pourrais jamais m’en sortir. J’avais plusieurs fois essayé d’arrêter mais en vain. Je tenais seulement une journée. Je repartais de plus belle, le lendemain, avec des crises encore plus intense.

En réfléchissant sur mes projets de vie et mes rêves, j’ai pris conscience que je devais être en bonne santé pour qu’ils se réalisent. Sans mon corps, mes projets et mes rêves ne valent rien.

Je me devais donc de sortir de la boulimie. Ce que je suis parvenue à faire grâce à l’aide d’une psycho- nutrionniste pratiquant l’hypnose et d’une diététicienne. En dépit des difficultés que j’ai pu rencontrer, je n’ai rien lâché.

Aujourd’hui, je me sens encore plus vivante, et ma volonté d’aider les autres s’est accrue.

Ce blog est fait pour toi

Avec ce blog, je souhaite t’apporter mon aide pour sortir de la boulimie. Je souhaite te donner des bonnes ondes pour vaincre ce trouble alimentaire et du soutien. Car, j’ai vécu la même chose que toi et comprends ce que tu traverses.

Enfin, comme je te l’ai indiqué plus haut, j’exerce le métier de juriste. Je ne suis donc pas médecin, ni psychologue ni thérapeute. Les articles que tu liras sur ce blog résultent surtout de mon histoire d’ex boulimique.

En lisant ces articles, tu noteras qu’il est primordial que tu fasses un suivi nutritionnel et psychologique pour sortir de la boulimie.