Comment accepter son corps après la boulimie ?

Accepter son corps après la boulimie, c’est possible ? Je vous le dis tout de suite la réponse est ouiiii! Donc, oui, nous pouvons (enfin!) être en phase avec notre apparence corporelle. Oui, nous pouvons se regarder devant la glace sans avoir une pensée pensée négative envers soi-même.

Depuis que j’ai pris conscience que mon corps est précieux et que sans lui je ne serais pas là à vous écrire des articles, j’ai décidé de l’accepter en son entier et d’en prendre soin.

De plus, comme le dit si bien Jim Rohn, le corps est le seul endroit où nous sommes obligés de vivre.

Allez ! Il est temps que je vous dis comment faire pour accepter votre corps !

Bonne lecture 🙂 !

Accepter son corps après la boulimie, késako ?

Avant de répondre à cette question, il faut savoir ce qu’est l’acceptation.

Selon le livre « il n’y a pas de problèmes, il n y a que des solutions » de Virgile Stanislas Martin, formateur en thérapie Brève , l’acceptation c’est reconnaître la réalité. En d’autres mots, s’accepter c’est admettre qui nous sommes vraiment.

Après cette définition de l’acceptation, il convient désormais de savoir ce qu’est l’acceptation de son corps après avoir souffert de la boulimie. Elle a trois significations.

La première est l’abandon de l’image erronée de son corps. Je parle de cette vision totalement fausse du corps qui vous éloigne de la réalité, et qui vous a enfermé dans le cercle vicieux de la boulimie.

La deuxième signification est la perception et la reconnaissance de son corps tel qu’il est vraiment, à savoir, tant avec ses défauts et ses qualités. En d’autres termes, c’est accepter son corps en son entier.

Enfin, la troisième signification est l’acceptation de son poids ! C’est bien là, l’un des plus gros défi des ex boulimiques -> ex-obsédée du contrôle du poids. Sur ce dernier point, je vous invite à lire ou à relire mon premier article « Comment je suis devenue boulimique ? ».

Toutefois, est-ce suffisant ? Non! Accepter son corps c’est bien, mais bien s’accepter c’est mieux !

En effet, il convient de s’accepter avec bienveillance, en arrêtant l’auto-sabotage, les critiques et les pensées négatives envers soi-même et son corps. Il est donc important d’avoir un regard positif sur son apparence corporelle.

Pourquoi est-il nécessaire d’accepter son corps ?

Les raisons d’accepter son corps sont nombreuses. Je vous en cite quelques unes : l’inexistence de la perfection, le plaisir de manger etc.

Parmi toutes ces raisons, il y ‘en a 3 que vous devez absolument garder en tête. Les voici:

1ère raison : Pour (enfin) profiter de la vie !

Après avoir perdu des heures, des jours, des semaines, des mois voire des années à faire des crises de boulimie, c’est le moment de profiter du temps qu’il vous ait donné pour profiter de la vie et de faire tout ce qu’il vous plaît.

Vous avez désormais le temps de passer à l’action. Donc, foncez accomplir vos projets. On a qu’une seule vie, il faut savoir en profiter !

Me concernant, lorsque j’ai commencé à réduire mes crises, je me suis rendue compte que je perdais au moins deux heures dans ma journée à faire cela. Le temps que j’y consacrais est dorénavant consacré à mes loisirs et à l’écriture des articles du blog. J’ai ainsi la sensation d’être actrice de ma vie.

2ème raison : Pour ne plus retomber dans le piège des troubles du comportement alimentaire

C’est l’une des principales raisons de l’acceptation de son corps.

En effet, la fausse image de soi notamment de son corps est l’un des piège ultime des troubles du comportement alimentaire. Peu importe où vous en êtes dans votre processus de guérison, l’acceptation de votre corps doit faire partie de ce processus pour ne plus devenir boulimique.

Ce qui m’amène à vous parler de la troisième et dernière raison essentielle pour accepter son corps.

3ème raison : Pour rester en vie

Vous doutez bien que la boulimie surtout vomitive est dangereuse pour la santé.

Plus vous vomissez, plus vous réduisez votre taux de potassium. Donc, plus vous augmentez le risque d’un arrêt cardiaque.

Après des mois voire des années de crises de boulimie, il est temps d’accorder à votre corps un peu (beaucoup) de répit. Laissez-le se remettre de ces années de destruction. Car, il le mérite tout simplement. En plus sans lui, vous ne serez pas là à lire cet article 😉 .

Les réactions possibles après la boulimie

Malgré l’importance de l’acceptation de son corps, elle est souvent difficile à mettre en place .

Ce qui n’a rien d’anormal surtout après avoir souffert d ‘un trouble du comportement alimentaire. En effet, après plusieurs années d’auto-sabotage, il est difficile (mais pas impossible) d’accepter aisément son corps.

Il n’ y a, en principe, que deux types de réactions possibles après la boulimie.

La première est l’acceptation de son corps après avoir guéri de la boulimie. Dans ce cas, vous avez une bonne perception de votre image corporelle, et l’avez accepter en son entier. Je ne peux que vous en félicitez et, de vous incitez à rester dans cette voie de l’acceptation.

La seconde est la non-acceptation de son corps. Après l’arrêt de vos crises de boulimie, vous avez encore du mal à accepter votre corps. En effet, vous restez focalisez sur vos défauts (ventre pas assez plat, corps pas assez ferme etc.) ou sur le chiffre qui s’affiche sur votre balance.

Dans ce cas, je vous recommande de vous poser cette question : « Est ce que ça vaut le coup de – à compléter avec ce que vous souhaitez faire à votre corps – au risque de retomber dans les troubles du comportement alimentaire? » Par exemple, est ce que ça vaut le coup de faire un régime au risque de retomber dans les troubles du comportement alimentaire ?

La réponse à cette question est évidemment NON. Rien ne vaut le coup de retomber dans les troubles du comportement alimentaire surtout après le travail accompli pour s’en sortir. N’hésitez pas à penser à tout ce que vous avez traversé afin de vous rendre compte de l’importance de l’acceptation de son corps et de l’enfer des TCA.

Enfin, je vous suggère de lire les astuces qui vont suite afin que vous acceptiez votre corps.

6 astuces pour accepter son corps après la boulimie

1- Faire une Séance une photo

Comme je vous le disais plus haut, l’acceptation de son corps c’est la perception réelle de son corps.

Une séance photo est un bon moyen pour découvrir son corps sous un angle nouveau et l’accepter.

Pour ce faire, vous pouvez faire appel à un photographe professionnel si vous avez le budget nécessaire. A défaut, vous pouvez très bien faire appel à un photographe amateur doué en photographie, qui acceptera de vous faire une séance photo à titre gratuit. Ces photographes sont très souvent à la recherche de modèles pour parfaire leur book photo. La séance photo est donc une sorte d’échange « pose contre photo » entre le photographe et le modèle (donc vous).

2- Arrêter l’auto-sabotage

Qui n’a jamais dit devant son miroir l’une des phrases suivantes« je suis trop grosse » « Je n’aime pas mon ventre », « Je n’aime pas mes cuisses. » ou encore « Je suis trop moche » ?

Il est temps de cesser ses pensées et critiques négatives envers son corps. Parce que c’est déprimant tout simplement.

Au lieu d’avoir de tels propos envers vous même, je vous suggère de faire le contraire. Dîtes devant le miroir ce qu’il vous plaît sur votre corps. Cela vous aidera à accepter votre corps.

Le positif entraîne le positif !

3- S’acheter une nouvelle tenue

C’est toujours agréable d’avoir une nouvelle tenue qui nous sied à ravir. Ça fait du bien au moral et ça rebooste la confiance en soi et en son corps.

J’ai ressenti cette sensation lorsque je me suis fait plaisir en commandant une robe de la créatrice Rebecca Vallance. C’était ma première commande de vêtement pendant la période de confinement. J’avais peur que la robe ne m’aille pas. En effet, n’allant plus à la salle de sport en raison du confinement, je mettais créer une vision totalement erronée de mon corps. Cette vision était totalement fausse et infondée car la robe m’allait bien plutôt bien:).

4- Relativiser ces défauts

Nous avons toutes et tous des défauts. La perfection n’est pas de ce monde. Le tout est de savoir les apprivoiser pour qu’ils ne nous gâchent pas la vie.

A chaque défaut, il existe des solutions simples et concrètes pour les surmonter. Pour vous donner un exemple, j’ai des tâches brunes sur les jambes qui me complexent énormément, surtout l’été lorsque je mets des robes. Pour surmonter ce défaut j’applique une huile teinté et pailleté qui unifie la couleur de ma jambe !

5- Ne pas croire tous ce que l’on voit dans les réseaux sociaux

A l’heure des réseaux sociaux et de la profusion de corps parfaits sur internet, on aurait tendance à croire que ces corps représentent la réalité alors qu’ils n’en aient rien.

Je ne vais pas faire de généralité, mais il a été démontré qu’une bonne partie des photos publiées sur les réseaux sociaux sont (beaucoup) retouchées. Donc, elles ne correspondent pas à la réalité !

Il a également été démontré que les réseaux sociaux favoriseraient les troubles du comportement alimentaire comme la boulimie et l’anorexie.

C’est pourquoi, il est important ne pas croire tout ce que l’on voit sur internet ;).

6- Prendre soin de soi

Enfin, il est important de prendre soin de corps en pratiquant une activité sportive et en mangeant sainement.

En général, dans le cadre du suivi nutritionnel, le diététicien ou le nutritionniste vous apprend à rééquilibrer votre alimentation, et donc d’avoir une alimentation plus saine.

N’hésitez pas à chouchouter votre corps en faisant en faisant des soins corporels comme des soins en instituts ou bien des massages .

Votre corps ne pourra que vous en remercier ;).

Si en dépit de ces astuces, vous ne parvenez à accepter votre corps, vous pouvez songer à recourir à une thérapie pour vous y aider.

Et vous ? que faites-vous pour accepter votre corps ?

Aïdi

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *